L’asthme c’est quoi ?

      Aucun commentaire sur L’asthme c’est quoi ?

Rappels anatomiques et physiologiques

Asthme : respiration et anatomie de l’appareil respiratoire
L’appareil respiratoire se compose des voies aériennes supérieures (cavité nasale, pharynx, larynx), des voies aériennes inférieures (trachée, bronches, bronchioles), et des poumons (alvéoles, tissu interstitiel).

Inflammations des bronches

L’asthme est une inflamation chronique des bronches.

En présence de certains facteurs déclenchants (allergène, exercice, polluants…), cette inflammation aboutit à l’obstruction des bronches.

l’inflamation est à l’origine des signes de l’asthme.

Asthme: une inflammation des bronches chronique

Asthme et rhinite allergique associée : 2 visages d’une même maladie ?

La rhinite allergique associée, l’asthme du nez ?

Jusqu’à 8 asthmatiques sur 10 souffrent aussi de rhinite allergique qui peut être très génante dans la vie de tous les jours. Les experts soulignent la relation entre l’asthme et la rhinite allergique associée, qui concernent le même appareil respiratoire : bas pour l’asthme, haut pour la rhinite.

Tout comme l’asthme, la rhinite allergique se caractérise par une inflammation des voies respiratoires, et implique des substances communes telles que les leucotrièmes ou les cytokynes.

L’asthme et la rhinite allergique associée ont des facteurs déclenchants communs comme les allergènes (pollens d’arbres, de graminées, poils de chats ou de chiens, acariens, …) présents non seulement au printemps mais aussi toute l’année, les facteurs professionnels, les polluants, les infections virales.

Aujourd’hui, il existe des traitements pour l’asthme et les signes de la rhinite allergique associée. Parles en à ton médecin !

Qualité de vie

Que se passe-t-il quand l’asthme n’est pas soigné ?

Les symptomes perturbent la vie familiale et scolaire (absentéisme, dispense de sport…) et la santé est menacée (risque de crises d’asthme graves).

Le contrôle efficace de l’asthme peut réduire le risque de survenue de crises graves, succeptibles de justifier une hospitalisation, et permet de mener un vie active normale. A l’inverse, un asthme mal contrôlé peut avoir de nombreuses répercussions sur la vie sociale (repli sur soi), familiales (réveils nocturnes…) et scolaires (absentéisme, dispense d’éducation physique). Ces perturbations altèrent la qualité de vie, et peuvent générer un sentiment d’exclusion, surtout à l’adolescence ou l’image de soi et l’appartenance au groupe sont de vraies préoccupations.

La rhinite allergique associée peut perturber la vie quotidienne de l’asthmatique en limitant sa capacité à pratiquer des activités quotidiennes en particulier :

  • Concentration au travail ou pendant les cours
  • Capacité à bien dormir la nuit
  • Activités sportives et de loisirs
  • Activités sociales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *