Asthme au quotidien

      Aucun commentaire sur Asthme au quotidien

Suivi régulier du traitement

L’observance thérapeutique est définie comme le bon respect du traitement de fond et des mesures d’hygiène adaptées.
Dans le cas de l’asthme, comme les autres maladies chroniques, la mauvaise observance est responsable de la plupart des échecs du traitement.
C’est particulièrement vrai à l’adolescence, qui représente une période à haut risque pour l’asthmatique.

En plus des facteurs comportementaux propres à cet âge (besoin d’autonomie, conduites à risque, deni de la maladie…), les croyances et représentations de santé des jeunes patients et de leur famille exercent une influence non négligeable sur l’observation thérapeutique.

L’information au sein du collège et le dialogue avec le médecin et l’infirmière scolaires peuvent donc jouer un rôle déterminant et favoriser une meilleure prise en charge de la maladie.

Aménagement du cadre de vie

  • En complément du traitement, certaines mesures sont indispensables pour améliorer le contrôle de la maladie.
  • Bannir la fumée de tabac
  • Eviter les animaux à poils

Prendre des mesures anti-acariens :

  • – éviter moquette, tapis et rideaux, sauf si ils sont lavés régulièrement;
  • – recouvrir sommiers, matelas et oreillers de housses anti-acariens;
  • – faire la chasse à la poussière, et bien aérer les pièces chaque jour;
  • – éviter les atmosphères chaudes et humides qui favorisent les moisissures (prévoir un absorbeur d’humidité).
  • – Etre vigilant lors des épisodes de pollution respecter les recommandations du Ministère de la Santé, notamment pour les activités sportives et de plein air.

Asthme et sport

Tout asthmatique peut et doit faire du sport ! En effet, l’activité physique améliore la tolérance à l’effort, et permet de mieux gérer son asthme dans la vie de tous les jours.

Faire du sport, oui ! Mais en respectant certaines précautions

1- Préparation : L’échauffement est primordial.
Le début et l’arrêt de l’exercice doivent être progressifs
Prends ton traitement préventif en cas d’asthme d’effort selon les recommandations du médecin.

2- Respiration : Tous les champions apprennent à bien respirer.
Pour toi aussi c’est essentiel !

3- Hydratation : Bien boire avant et après l’exercice !

 

Quel sport choisir ?

Hormis la plongée sous-marine avec bouteilles, aucun sport n’est contre-indiqué quand l’asthme est bien controlé.
La natation, qui se pratique en atmosphère chaude et humide, est particulièrement conseillée.
Sauf avis contraire du médecin traitant, le collège doit donc encourager l’activité sportive chez les adolescents asthmatiques.

La rhinite allergique associée peut gêner la pratique sportive de l’asthmatique :
Une raison de plus pour la rechercher et la traiter en même temps que l’asthme !

Asthme, rhinite allergique associée et scolarité

Pour certaines maladies chroniques comme l’asthme, il est possible d’établir un Projet d’accueil individualisé (PAI) mettant en relation le médecin traitant et le personnel de santé scolaire.

Le PAI permet par exemple, d’avoir accès à son traitement à l’infirmerie du collège ou d’apporter son panier-repas à la cantine en cas d’allergies alimentaires…

Avec un asthme bien controlé, et la mise en place si nécessaire d’un PAI, tout élève asthmatique devrait pouvoir suivre une scolarité sans problème particulier.

La rhinite allergique associée peut perturber le sommeil et la concentration et avoir des répercutions sur les résultats scolaires de l’asthmatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *